Les particuliers en quête d’un financement plus ou moins conséquent ont tendance à soumettre une demande de prêt personnel. C’est un crédit qui donne la possibilité à tout un chacun de réaliser leur projet personnel, sans avoir à se justifier sur l’utilisation des fonds. Cela explique davantage l’engouement des emprunteurs pour ce type de prêt. Ce petit guide a été conçu pour mieux comprendre les caractéristiques du prêt préféré des français, qu’est le prêt personnel.

La modalité de remboursement du prêt personnel

Emprunter de l’argent implique son remboursement. Pour le prêt personnel, cette opération est à effectuer périodiquement, le plus souvent en mensualités. Ainsi, l’emprunteur va rendre l’argent emprunté sous forme de versements périodiques réalisés chaque mois jusqu’à la dernière échéance. A chaque remboursement, il convient de payer les intérêts, en plus du montant établit. Ce sont d’ailleurs, le taux et les frais annexes qui font gonfler la facture du prêt personnel. Il se trouve que son taux d’intérêt est plus élevé par rapport à un prêt affecté à un projet précis. Et plus il s’étend sur le long terme, plus le taux appliqué est important. Pour ne pas se ruiner, il est conseillé de raccourcir la durée de son emprunt.

Le financement idéal pour vos projets en tout genre

Dans l’optique de financer un besoin particulier tel que voiture, voyage, travaux, électroménager, matériels informatiques et autres biens de consommation ou services, l’argent d’un prêt personnel est en mesure de financer la totalité de l’achat sans puiser dans votre épargne. Il s’agit d’un emprunt à hauteur de 75.000 €, soit, le plafond autorisé pour un crédit consommation. Rappelons que le prêt personnel est un crédit à la consommation. A minima, il a une durée supérieure ou égale à 3 mois. En tout cas, cet élément varie en fonction de la capacité de remboursement de la personne en question. Avec des rentrées d’argent limitées, le paiement peut prendre des années, dû aux petites mensualités versées.

Où trouver le prêt personnel ?

Le prêt personnel ou crédit personnel est un produit populaire qui n’est plus à présenter. Il est délivré par une banque ou une entreprise financière à toute personne physique souhaitant disposer d’une certaine somme d’argent. Inévitablement, une société de crédit est une filiale bancaire. Toutefois, il est plus intéressant de souscrire auprès d’une banque. De nos jours, avec la révolution numérique, Internet offre de nombreux outils pour chercher le crédit adapté à vos besoins et votre situation. A ne citer que le comparateur de crédit qui se charge de comparer gratuitement les propositions disponibles en quelques clics. Pour sa part, le simulateur de prêt est dédié au calcul des coûts engendrés par un crédit. Avant de faire un choix définitif, il est préférable de solliciter les fonctionnalités de ces outils nouvelle génération. D’autant qu’ils peuvent être utilisés gratuitement sur les sites spécialisés de crédit en ligne.

Une forme d’emprunt très flexible

En effet, le concept de pret personnel rapide séduit le grand public pour la souplesse qu’il offre. En tant que prêt non affecté, le contractant est libre de faire ce qu’il veut avec l’argent du prêt. Toutes les envies peuvent être financées avec le prêt personnel, à savoir, voyage, mariage, études, achat personnel, entre autres. D’ailleurs, certains souscripteurs l’utilisent pour payer des impôts pour ainsi dire que la destination de l’argent ne fera pas l’objet d’un refus lors de la demande. Elle ne sera même pas inscrite dans le contrat de crédit. En revanche, l’établissement prêteur va demander des justificatifs à l’emprunteur pour s’assurer que ce dernier est en mesure de rembourser le montant dû avec les intérêts qui viennent s’ajouter au capital. Ce qui amène à revoir les conditions à remplir pour bénéficier d’un prêt personnel.

Les impératifs liés au prêt personnel

Comme tous les prêts financiers du marché, il est soumis à une réglementation précise. Le recours à un crédit est un endettement supplémentaire,  notamment pour ceux qui ont déjà souscrit à d’autres formes de prêt. La première condition demandée par les créanciers est donc, le taux d’endettement de l’emprunteur. A-t-il les moyens de payer la somme qu’il a l’intention de prêter ? En principe, les organismes prêteurs octroient le prêt tant que le taux d’endettement n’excède pas plus de 40%. Une mesure de prévention pour se prémunir contre les risques de défaillance du client. Ce barème est repoussé pour les salariés à modestes revenus, cela inclut les personnes qui perçoivent des pensions et allocations.
Les sociétés financières sont vigilantes quant à la situation financière de l’emprunteur. Si ce dernier n’a pas de revenus stables, la demande peut être rejetée. En outre, parmi les dossiers à fournir, il y a d’abord, les pièces d’identité, ensuite, la fiche de paie du demandeur ainsi que le relevé bancaire de son compte courant. Grâce à ces documents, la banque pourra en déduire le bon fonctionnement de son compte ou pas. S’il prévoit de faire sa demande de prêt personnel dans sa propre banque, cette dernière est sans doute la mieux placée pour connaître sa gestion budgétaire.

Le déroulement d’une souscription en ligne

Dans le cadre d’une souscription de prêt en ligne, les formalités ont été allégées. Pour avoir une réponse positive et rapide venant du prêteur, il suffit de fournir tous les dossiers demandés, mais il faut surtout respecter les conditions d’obtention. La demande en ligne prend la forme d’un formulaire où le demandeur doit compléter tous les champs avec précision. Suite à l’envoi du dossier électronique, le créancier va procéder à une étude personnalisée. Si la demande a été validée, les fonds seront disponibles sur le compte bancaire du client sous 48 heures.